Je salue l id e, l originalit , le myst re de ce r cit, l inventivit de notre monde tel qu il sera peut tre dans un peu plus de 20 ans Je n aurais pas crach sur un dessin un peu plus travaill , notamment au niveau des portraits s rieusement, toutes les femmes se ressemblent , malgr un trait original et de qualit , ainsi qu une coloration qui donne imm diatement une atmosph re particuli re De m me, un peu plus d originalit dans le traitement de g n rations enti rement soumises au num rique n aurait pas t de trop Des jeunes qui ne savent plus crire car il n y a plus de correcteurs automatiques, vraiment Des suicides par d sespoir dans un monde sans donn es, une enti re d pendance de l homme au num rique, et surtout une m moire compl tement amenuis e Ce sont des th matiques int ressantes, sur lesquelles l auteur se penche, et sur lesquelles je souh Le concept initial m a inspir cette lecture C tait la premi re fois que je m immergeais dans l univers de cet auteur, et mon exp rience a plut t t mitig Comme je l ai dit, j ai bien aim le concept utiliser les deux sens du mot bug pour cr er un r cit la fois troublant et v ridique de notre soci t de consommation num rique Par contre, les illustrations m ont laiss de marbre les personnages n exprimaient pas assez leurs motions, l on passait souvent d un lieu l autre sans s habituer l intrigue pr c dente Je n ai tout simplement pas t inspir par la lecture de cette BD.
Ensemble Des Sources Num Riques A Disparu Brutalement De La Surface De La Terre Et Le Monde Est Paralys Les Autorit S D Couvrent Que Le Seul Survivant D Un Quipage Rentr D Une Mission Sur Mars Est Habit Par Un Alien Qui A Acc S Toutes Les Donn Es Perdues Les Etats, Les Entreprises, Les Mafias Et M Me Des Particuliers Se Jettent Sur Les Traces De L Astronaute Et De Son Download Epub Format ↠´ Bug - Livre 1 PDF by ð Enki Bilal Extraterrestre J adore Bilal mais je suis un peu d u L intrigue est bonne, un bug fait dispara tre la totalit des donn es sur terre alors qu un insecte extraterrestre bug se greffe un astronaute.
Le style de Bilal est inimitables mais certaines planches restent tonnamment brouillonnes Certains textes sont aussi sous optimaux.
Je lirai la suite quand m me HUMANIT AU TR PAS DE SON HISTOIRE.
Une impossibilit se connecter ses sites favoris Une incapacit de dialoguer via les plateformes num riques Les banques de donn es sont l arr t Le syst me est mort C est la panique qui gronde d s les premi res planches Une avalanche de cons quences pour ce monde o le num rique est devenu couronne de la soci t Des ascenseurs qui ne fonctionnent plus, des voitures automatis es bloqu es, des syst mes de s curit en panne Bug nous immerge une possibilit effrayante que toutes les donn es soient effac es, que l Histoire compil e dans des pc s soit r duite n ant C est une paralysie de la soci t Un gouffre pour une civilisation qui ne jurait que par un nouveau dieu le num rique D CONNECTER LE C Des dessins intrigants, une histoire intrigante, un premier tome qui s ach ve rapidement avec peu de r ponses, un petit commentaire social sur notre d pendance la technologie Je ne sais pas si c est mon imagination, mais on dirait que la plupart des personnages f minins se ressemblent beaucoup Å Bug - Livre 1 ↠´ Bug fait ici r f rence tant la bestiole qui a infect Obb i.
e insecte ou pathog ne qu au probl me informatique qui a an anti les r seaux mondiaux Le r cit de ce premier tome est un peu lent mise en place de l intrigue et des personnages oblige mais tout de m me riche en action.
Bilal est ici toujours gal lui m me dans son superbe style de crayonn couleur, aux tons la fois sombre et vifs, parfois un peu flou ou brouillon, qui est tellement appropri pour illustrer ses futurs dystopiques o l humanit se plante tant t par la dictature, tant t par l abus de son environnement et, ici, par une sur d pendance la technologie num rique Au coeur de ses mondes violents, secou s par des cataclysmes aux sources inconnues ou mystiques, il y a toujours quelques r volt s pour brandir le flambeau de l espoir et du renouveau Bug nous offre une th matique qui n est p Le dessin m a un peu surprise au d but car je l ai trouv inhabituel Enki Bilal a son propre style avec des traits et des couleurs bien particuliers Au fil des pages, j ai fini par m y habituer.
L intrigue de d part m a beaucoup plu L id e d un bug mondial a quelque chose d int ressant et de terrifiant la fois, surtout dans notre soci t o la technologie est omnipr sente Ce premier tome nous montre les d rives que cela peut avoir Nous nous posons alors la question comment r agirions nous dans une telle situation Certaines personnes sont tellement accros aux r seaux sociaux qu elles ne savent m me plus comment communiquer autrement Certaines en deviennent presque folles Dans d autres cas, les protagonistes ne savent m me plus f



j ai d couvert Enki Bilal avec ce livre L auteur aborde un th me d actualit , notre d pendance internet et au num rique, en choisissant comme angle d attaque la science fiction Le dessin est particulier, plut t sombre, et place le lecteur dans une atmosph re quelque peu triste et angoissante Le sc nario permet d explorer quelques enjeux autour de notre d pendance au num rique, avec la question de ce qui se passerait en cas de bug g n ralis.
Malgr quelques id es int ressantes et une histoire relativement captivante, je trouve que le livre a du mal d coller Certes il ne s agit que du tome 1 mais il fait d j 85 pages, ce qui n est pas n gligeable pour un roman graphique J aurais souhait davantage de complexit la fois dans les personnages et dans les th matiques abord es A ce stade, je trouve que la psychologie des protagonistes et la description de l univers dystopique Quando vi que Bilal tinha lan ado um livro tive de o pedir como prenda de anos um dos meus autores ilustradores favoritos de sempre e adoro os seus cen rios decadentes e apol ticos, sempre futuristas e muito dark Esta uma hist ria muito actual, sobre um cataclismo inform tico com algumas chamadas de aten o para a depend ncia das redes sociais e informatiza o generalizada Como sempre fabuloso Fico ansiosa pelo pr ximo volume

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *